CRITOC

Plate-forme d'échanges et de retours de spectateurs d'ARTS DE RUE (festivals Eclat d'Aurillac, Chalon dans la rue, etc.)


    PRESENTATION GENERALE

    Partagez
    avatar
    Marble
    Admin

    Messages : 8
    Date d'inscription : 28/07/2015

    PRESENTATION GENERALE

    Message par Marble le Mar 28 Juil - 20:12

    (ébauche).

    L'objectif de base de ce forum, c'est d'être un endroit où des spectateurs d'arts de rue puissent partager leurs ressentis, débattre, se faire des suggestions, établir ou garder le contact...

    J'ai découvert les arts de rue il y a trois ans (été 2012). Je les ai abordés à ma façon, nourrie par mes expériences. Il y a un double truc qui m'a frappé. D'abord, l'intensité des échanges possibles entre spectateurs dans l'espace-temps des festivals, et la façon très spéciale dont ceux-ci rendent possibles un certain type d'interactions humaines dont je ne connais pas d'autre exemple. Ensuite, le fait qu'un tel trésor d'impressions, de suggestions, d'expériences, de souvenirs, paraisse condamné à s'estomper continuellement, malgré l'intérêt faramineux qu'il représente, pour les spectateurs à venir bien sûr, mais aussi pour l'histoire d'un domaine de création et d'humanité. Une histoire dont les versions disponibles émanent en bonne partie des acteurs du milieu, ou sont canalisées par leurs indications* fatalement partiales, forcément tributaires de leurs stratégies d'artistes ou de programmateurs.

    *voir par ex. (quoique l'auteure évite clairement certains écueils à ce sujet) Hee-Kyung Lee, Les arts de la rue en France, Une logique du double jeu, L'Harmattan, 2013.

    Du coup, mon envie en proposant ce forum, c'est de générer un espace et un outil dans le genre de ceux que j'aurais aimé pouvoir consulter quand j'ai commencé à découvrir ce monde fascinant qu'est celui des arts de rue. Et ce que j'espère, bien sûr, c'est que d'autres aficionados me guident et me fassent découvrir des choses via cette plate-forme.

    Cela signifie que ce forum s'adresse d'abord aux spectateurs. Plutôt qu'aux acteurs du milieu.

    Comms youtube, avis client d'amazon, base de données critiques, plus ou moins spécialisées et autorisées, cinématographiques, musicales, etc*., la révolution numérique a complètement reconfiguré le vieux problème du "goût" - ce mélange de plaisir, et de désir d'encourager l'existence de quelque chose... Personnellement, j'ai l'impression que, malgré les dangers incontestables que ça représente (nivellement de contenus, universalisation du modèle de l'évaluation, fantasme panoptique) c'est une grosse opportunité pour plein de domaines artistiques. Donc si on veut, on peut dire que ce forum s'inspire un peu de cette tendance.

    *voyez theyshootpictures.com, senscritique.com, rateyourmusic.com, allmusic.com, scaruffi.com...

    J'ai pas mal cogité pour savoir quel format numérique choisir. L'époque dicterait plutôt un espace facebook, ou twitter, à la rigueur un blog. Pour ce que j'en connais - mais je me trompe peut-être - ces outils ont l'inconvénient de fonctionner de façon chronologiquement linéaire, de laisser les commentaires recouvrir les commentaires, bref, les contenus se masquent les uns les autres et ça me paraît difficile de construire quelque chose sur ce sable là.
    La forme forum est plus datée (so 2000s, ain't it ?). Mais je la crois plus adaptée pour dépasser le côté instantané des échanges du jour.

    Après, je m'y connais mal en matière d'informatique. Donc je suis ouvert aux remarques, propositions, contestations de ceux qui en auront.

    Un topic voisin (fonctionnement du forum) donne quelques pistes sur une façon possible dont pourraient s'articuler les contributions. J'espère que ma proposition en intéressera quelques uns. Sinon ma foi tant pis.

      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 1:05